Êtes-vous en quête d’un couteau de haute qualité ? Si tel est le cas alors vous pouvez porter votre choix sur le couteau à découper japonais kiritsuke. Disponible en acier inox et en acier à haute teneur en carbone, un tel ustensile conçu pour couper vous permettra d’élever le niveau de votre cuisine. Qu’y a-t-il à savoir concrètement sur le couteau japonais Kiritsuke ? La réponse est à découvrir ici.

Comment choisir un couteau japonais kiritsuke ?

Que comprendre par le terme Kiritsuke ?

Les couteaux japonais Kiritsuke existent depuis de nombreuses années. Ils sont réputés pour posséder un tranchant appréciable et peuvent procurer de l’aisance dans la découpe d’aliment. Cela en fait alors des couteaux traditionnels permettant de réaliser des découpes précises et nettes. Ils s’avèrent parfaits pour un cuisinier désireux de réaliser des coupes en tranches, du hachage ainsi que des découpes en dés.

La fabrication d’un couteau japonais Kiritsuke requiert de la part des artisans la mise en œuvre d’un processus qui se transmet de génération en génération. Cela leur permet alors de forger la lame en partant d’un acier de haute qualité qui sera façonné grâce à des divers et variés. Puisqu’il est confectionné avec expertise, ce couteau de cuisine japonais est considéré comme l’un des meilleurs ustensiles de cuisine à ce jour.

Quel critère faut-il prendre en compte pour choisir un tel couteau de cuisine ?

Vous devez garder à l’esprit que les couteaux de cuisine japonais Kiritsuke se choisissent grâce à des critères importants. Prime abord n’hésitez pas à porter votre choix sur celui ayant une pointe de lame angulaire dont la longueur varie entre 8 et 12 pouces. Il est également censé être doté d’un bord biseauté afin que le cuisinier puisse réaliser des découpes d’une grande netteté. Ce couteau de cuisine professionnel révèle sa polyvalence et permet de réaliser un large éventail de tâches en matière de découpe.

Il peut être utilisé pour hacher des légumes, pour trancher du poisson ou de la viande. Il faut ajouter que la pointe angulaire de la lame lui permet de s’adapter aux tâches les plus complexes. Vous pourrez donc en faire usage pour réaliser des coupes fines. Certains s’en servent même pour sculpter des motifs attractifs dans le jambon ou dans la viande. Par ailleurs, les concepteurs lui procurent un design unique, ce qui lui permet d’être l’un des couteaux japonais les plus plébiscités sur le marché.

Prendre en considération le matériau de la lame

Ce couteau de qualité professionnelle peut être obtenu à partir de plusieurs types de matériau. En effet, le couteau japonais est souvent conçu avec de l’acier à haute teneur en carbone, l’acier inoxydable ou l’acier Damas. Les artisans choisissent un matériau en particulier en raison de ses propriétés et avantages.

Ainsi, le couteau s’avère idéal pour un certain type de tâches en fonction du matériau utilisé. Compte tenu de cela, le cuisinier pourra en faire usage dans l’optique de réaliser des tâches nécessitant davantage de résistance et de durabilité. C’est d’ailleurs le cas de l’acier à haute teneur en carbone. Vous pourrez donc l’utiliser pour découper des aliments durs et denses.

Si l’acier inoxydable est privilégié par certains concepteurs c’est en réalité à cause de sa résistance à la corrosion et à la rouille. Cela en fait un couteau japonais parfait pour un usage quotidien dans un environnement humide.

Si l’acier damassé est choisi, c’est en raison de sa qualité de tranchant. Il s’agit également d’un matériau permettant au couteau forgé de conserver son bord. Ce couteau faitout s’avère idéal pour les découpes délicates. En réalité, vous devez choisir un couteau Kiritsuke conçu avec un matériau capable de répondre à vos besoins, préférences et exigences individuels.

Effectuer le choix du matériau de manche

Le manche d’une telle coutellerie artisanale est une seule pièce qui est souvent obtenue à partir des différents matériaux. En effet, il est possible que le concepteur de ce matériel de cuisine se serve de diverses essences de bois pour qu’on se voie cette partie du couteau.

Le hêtre est souvent privilégié pour ce type de couteau. En outre, le forgeur a la possibilité de recourir au plastique, à des métaux spécifiques. Pour cuisiner aisément, un grand maître forgeur est capable de se servir d’os pour réaliser un manche tout à fait unique. Néanmoins, vous devez comprendre que le choix du matériau du manche repose entièrement sur l’usage prévu pour le couteau ainsi que le niveau de durabilité désiré.

De plus, le bois constitue le matériau le plus utilisé en matière de manche pour les couteaux japonais Kiritsune. Cela est tout à fait normal, car le bois rend le couteau beaucoup plus maniable et lui procure une esthétique attrayante. Les essences boisées les plus employées dans la conception de ce type de matériel de cuisine sont entre autres le chêne et le teck. Le bois obtenu à partir de ces arbres propose une meilleure solidité ainsi qu’une grande résistance à l’usure.

Le plastique moulé sert également de manche pour les couteaux de cuisine japonais Kiritsune. Dans ce cas précis, le moulage pourrait se faire en diverses formes et design variés. L’avantage avec les manches en plastique c’est la légèreté qu’ils procurent, ce qui permet au couteau d’offrir de la précision aux cuisiniers désireux de s’en servir. Comme vous pouvez vous en douter, le plastique n’est pas durable et peut être sujet à des cassures et fissures.

Pour obtenir des manches dotées de résistance appréciable, les concepteurs de ce type de couteau se servent plutôt d’un métal spécifique ou d’os. En effet, le métal peut servir à la création de manches de couteaux solides ornés avec des motifs attractifs et des dessins complexes. L’os est grandement privilégié pour l’aspect naturel qu’il peut procurer à ce couteau de cuisine.

Faut-il privilégier l’acier forgé ou estampé ?

L’acier forgé requiert un équipement spécifique ayant la capacité de chauffer le matériau afin d’atteindre des températures supérieures avant de pouvoir procéder au façonnage. Ce qui n’est pas le cas de l’acier estampé qui peut être conçu à partir d’un équipement simpliste. Son processus de fabrication repose sur la découpe de feuille en métal préformé en des formes diverses. Tout ceci explique pourquoi la conception de l’acier forgé est plus privilégié que l’acier estompé.

En général, les 2 types de matériaux offrent chacun des avantages et des inconvénients. Cependant, ils sont perçus comme des matières révélant leur utilité dans diverses applications. L’acier forgé ou estampé sont des matériaux capables de convenir pour des travaux lourds ou lorsque vous désirez obtenir un objet attractif aussi bien pour votre demeure que pour le bureau.

Nous vous recommandons de lire notre article : « Quels sont les avantages et inconvénients d’un couteau Kiritsuke ? ».