Les couteaux japonais sont très connus et appréciés par les chefs à travers le monde pour leurs atouts et leur ergonomie. Parmi les modèles privilégiés, le couteau Fuguhiki en fait partie. Retrouvez dans cet article, tout ce que vous devez savoir sur ce matériel de cuisine très sollicité. 

Fuguhiki

Présentation du couteau japonais Fuguhiki

Le couteau japonais Fuguhiki est un modèle original parmi les différents types de couteaux japonais. Il est très semblable au couteau sashimi, mais sa configuration est plus étroite et son fil de coupe plus fin. Ce qui vous permet d’avoir une coupe très nette. Au Japon, le couteau Fuguhiki est conçu pour découper les poissons-globes qui renvoient au terme « Fugu » en langue locale.

Le tranchant de sa lame est unilatéral et orienté sur le côté droit. Le noyau de la lame est en acier carbone White 2 Steel avec un taux de carbone estimé à 1,1 %. Elle est très rigide (62 à 63 HRC) et son tranchant est assez durable.

Pour protéger le noyau de la lame, deux couches de fer souples sont appliquées au dessus. Cette superposition de couches peut être visible sur le dos de la lame grâce à la différence de texture.

La finition de la lame est classique avec un bout pointu. Vous pouvez également apprécier l'effet de vague qui couvre toute la surface de coupe. C’est un vrai talent des artisans japonais.

En principe, l’aiguisage de cette lame se fait à la main et particulièrement par un artisan spécialisé dans l'art de l'aiguisage. Ainsi, le découpage du poisson sera plus simple et rapide.

Le manche du couteau japonais Fuguhiki est fabriqué avec du magnolia non traité, mais naturellement solide et très résistant aux microbes. Il est parfaitement poncé et assez doux au toucher. Ce qui vous permet d’avoir une expérience utilisateur agréable. Sa forme en "D" traditionnelle le rend ergonomique avec une prise en main simple. Enfin, la mitre noire est conçue en corne taillée. Elle sert de lien entre le manche et la lame.

Entretien du couteau japonais Fuguhiki

Le couteau Fuguhiki est une fabrication typiquement japonais dans son style. L'alliage des matériaux et des couleurs donne une touche exotique avéré à cet ustensile de cuisine très apprécié par les chefs à travers le monde. En plus, il est disponible sous plusieurs tailles.

Pour bien entretenir la lame carbone de votre couteau (non inoxydable), il est recommandé de la laver à la main avec des produits moins agressifs. Ensuite, vous la nettoyer immédiatement avec une serviette de cuisine afin de conserver son originalité sur le long terme. Vous pouvez également huiler régulière la lame.

Il faut noter que l’acier, qu’il soit inoxydable ou pas, ne doit pas être exposé à l’humidité trop longtemps.